Crowdfunding immobilier

Comment choisir la bonne plateforme spécialisée en crowdfunding immobilier ?

Comment choisir la bonne plateforme spécialisée en crowdfunding immobilier ?

Le crowdfunding est pour faire financer son projet par le grand public qui est une pratique qui a le vent en poupe ces dernières années. Tous les secteurs sont concernés par le crowdfunding. En 2019, le crowdfunding immobilier en France, a constitué 57 % du marché global du crowdfunding. Cela prouve à quel point la pratique connaît une forte croissance.

Dans ce type d’investissement, qui se distingue nettement des placements bancaires classiques, les taux d’intérêts sont intéressants. Le particulier verse ses capitaux dans un projet immobilier, ceux-ci sont bloqués pendant toute l’opération (un ou deux ans). Lorsque tout se passe comme prévu, il touchera ses intérêts. Le risque n’est pas nul. 

Face à la prolifération des plateformes spécialisées dans le crowdfunding immobilier, l’investisseur doit faire preuve de prudence. Il doit faire le bon choix entre la multitude d’acteurs qui animent le marché. De la régulation de la plateforme à l’expertise de son équipe, en passant par sa réactivité, plusieurs critères sont à étudier. 

Voici comment choisir la bonne plateforme spécialisée en crowdfunding immobilier :

  • Commencez par vérifier la légalité de la plateforme ;
  • Étudiez l’équipe aux commandes de la plateforme ;
  • Assurez-vous de la présence de partenaires financiers ;
  • Initiez un premier contact pour jauger la réactivité de la plateforme ;
  • Examinez la typologie des programmes financés et les palmarès de la plateforme ;
  • Questionnez la qualité des informations mises à la disposition des investisseurs ;
  • Étudiez bien le processus de sélection des projets.

Commencez par vérifier la légalité de la plateforme

À l’opposé des SCPI ou des placements bancaires classiques, le financement participatif est une nouvelle solution qui est plus flatteuse en termes de rendement. Qui dit intérêts plus importants, dit risques plus élevés. Afin de prévenir ces derniers, les gendarmes du secteur de la finance ont prévu en amont des obligations qui pèsent sur les plateformes du secteur. 

L’Autorité de Contrôle Prudentiel de Résolution (ACPR) et l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) exigent aux plateformes d’être agréées par un Conseiller en Investissement Participatif (CIP). C’est cet agrément qui leur permet de proposer aux investisseurs des titres de créance. 

Afin de savoir si la plateforme sur laquelle vous comptez engager un crowdfunding immobilier dispose de cet agrément, deux méthodes sont disponibles. 

La première méthode consiste à vous rendre sur le site de l’ORIAS, pour vérifier que la plateforme est présente sur le site du Registre des intermédiaires en assurance, banque et finance. 

La seconde consiste à vous assurer simplement de la présence du macaron de la Marianne sur la plateforme.

La spécialisation de la plateforme est une autre information à vérifier avant tout. Certaines plateformes de crowdfunding sont généralistes. Il est préférable de choisir une plateforme spécialisée dans l’immobilier. Elle s’avèrera capable de proposer le plus grand nombre de projets, avec les types de biens, les localisations, les porteurs.

Étudiez l’équipe aux commandes de la plateforme

En matière de financement participatif, l’expertise et le sérieux sont les maîtres-mots. Pour qu’une plateforme soit considérée comme sérieuse, son équipe dirigeante doit être constituée de personnes qui connaissent le secteur. Leur niveau d’expertise dans le financement et leur capacité d’adaptation à ce nouveau secteur doivent être avérés. 

Les plateformes affichent, dans une rubrique, le parcours de ses membres. Étant donné que vous êtes à la recherche d’une plateforme de crowdfunding immobilier, les compétences à rechercher ont trait à l’immobilier. 

Assurez-vous que ces experts ont déjà travaillé sur des programmes de promotion immobilière. Questionnez leurs compétences en finance, car ils auront une fonction de conseillers auprès de vous.

Il doit s’agir d’une équipe qui maîtrise à la fois ces éléments :

  • Marché ;
  • Différents concurrents ;
  • Environnement et ses réglementations ;
  • Investisseurs et leurs besoins. 

Assurez-vous de la présence de partenaires financiers

Une plateforme de crowdfunding immobilier n’est nullement une banque. N’ayant pas l’accréditation nécessaire en la matière, elle n’a pas le droit de collecter des fonds personnellement. Sachez d’avance que c’est totalement illégal.

Les plateformes de crowdfunding immobilier doivent avoir des partenariats financiers avec une société spécialisée dans l’intermédiation de paiement. Compte tenu de sa réputation dans le domaine, c’est cette société qui garantira que les transactions financières seront fiables. 

Sur le marché, il existe plusieurs sociétés réputées dans l’intermédiation de paiement. C’est le cas de Mango Pay ou encore de LemonWay.

Initiez un premier contact pour jauger la réactivité de la plateforme

En pratique, le business model des plateformes de financement participatif repose sur un concept entièrement virtuel. Tout se passe en ligne. Mais, pour être performante, l’équipe crowdfunding se doit d’être attentive aux préoccupations de ses investisseurs actuels et potentiels. 

Pour vous assurer que la communication sera fluide avec la plateforme qui pilotera vos investissements, étudiez ses prises de contact. Existe-t-il un formulaire de prise de contact ? Le numéro de téléphone affiché sur le site est-il valide ? 

La plateforme propose-t-elle du chat en ligne ? Combien de temps faut-il, en moyenne, pour recevoir une réponse à une préoccupation ? 

En répondant à ces interrogations, vous en saurez un peu plus sur l’équipe qui se cache derrière la plateforme en question. Elle se montrera favorable à la communication, autant vous aurez une belle expérience dans le crowdfunding.

Examinez la typologie des programmes financés et les palmarès de la plateforme

En matière de promotion immobilière, les programmes peuvent porter sur la construction ou la rénovation. Tout dépend de l’expérience et du savoir-faire de ceux qui sont appelés à piloter le projet. Il est question de maîtriser les risques des projets, en s’appuyant sur des critères bien rigoureux. 

Vous devez vous assurer que la plateforme étudiée dispose de critères de sélection stricts des programmes financés. 

Vous devez étudier le palmarès de ladite plateforme. Il s’agit ici de vous assurer qu’elle a une réputation et un historique (track record) convaincants. Analysez son état de santé par rapport aux concurrents sur le marché du crowdfunding. Généralement, ce sont de jeunes start-up, mais elles réussissent à se faire une notoriété.

Relativement à l’historique de la plateforme, notez que l’AMF leur impose cela parmi les obligations. Dans une logique de transparence, chaque plateforme doit afficher ses indicateurs clés de performance.

Vous devez pouvoir trouver sur l’interface de la plateforme, les statistiques liées au(x) :

  • Rendement moyen ;
  • Retards ;
  • Taux de défaut ;
  • Nombre de projets financés à date ;
  • Réalisations des performances annoncées ;
  • Projets remboursés. 

Questionnez la qualité des informations mises à la disposition des investisseurs

S’engager dans du crowdfunding financier, c’est faire un investissement financier. Dans cette configuration, la plateforme constitue le professionnel et vous, vous jouez le rôle de l’investisseur, qui n’est pas censé maîtriser les rouages de la chose. 

Le professionnel qui est un expert du secteur a un devoir d’information envers vous. Les renseignements qu’il met à votre disposition doivent être précis, sans ambiguïté et honnêtes. 

Pour toute opération proposée, une plateforme sérieuse doit vous présenter des informations qui vont éclairer votre décision d’investir (santé financière, montage financier, atouts et faiblesse, risques). En présentant des informations claires et honnêtes, la plateforme prouve qu’elle respecte l’éthique et la déontologie du métier. 

Étudiez bien le processus de sélection des projets

Le processus de sélection des projets est une étape primordiale dans ce domaine. Et pour être efficace, le processus de sélection des projets d’une plateforme de crowdfunding immobilier doit combiner les analyses internes et les contre-expertises indépendantes. 

En plus des analyses que les professionnels de la plateforme peuvent mener sur un projet à financer, il faut ajouter l’observation d’un comité consultatif indépendant, constitué de professionnels spécialisés dans chaque bien. Renseignez-vous également sur les dispositions prises pour vous informer sur l’avancée du projet, une fois que les fonds sont levés.

Post Comment