Crédit immobilier

Comment financer un projet de rénovation ?

Comment financer un projet de rénovation ?

Bien qu’un projet de rénovation soit passionnant et gratifiant, cela nécessite un investissement assez conséquent. Par conséquent, avant de lancer les travaux, vous devez trouver des moyens de financer la rénovation de votre maison ou de votre appartement. Heureusement, de nombreuses solutions de financement s’offrent à vous aujourd’hui. Pour vous aider à trouver celle qui vous convient, nous vous présentons quelques-unes à la suite.

Souscrire à un prêt personnel

Le prêt personnel constitue un crédit à la consommation dont vous pouvez utiliser le montant comme bon vous semble. Contrairement au prêt personnel affecté ou au crédit immobilier qui sont destinés à l’acquisition d’un bien donné, ce prêt s’octroie plus facilement, sans preuves de revenus ou de dépenses. Autrement dit, il s’agit d’un pret sans justificatif ou non affecté. Vous pouvez donc bien l’utiliser pour financer votre projet de rénovation.

Le prêt personnel peut être contracté auprès des banques et des organismes de crédit. Les taux d’intérêt pratiqués ici varient souvent selon le score de crédit de l’emprunteur. Il est important de noter que ce prêt peut être difficile à obtenir par rapport au prêt personnel affecté. Ceci s’explique essentiellement par le fait que les prêts sans justificatif se révèlent être plus risqués pour les structures financières.

Recourir au microcrédit

Destiné principalement aux personnes exclues du système bancaire traditionnel, le microcrédit constitue aussi une solution efficace pour le financement d’un projet de rénovation. Il vous permet de disposer d’un montant relativement faible pour réaliser différents travaux entrant dans le cadre de ce projet.

En général, les sommes prêtées varient de 300 à 8 000 €. Avec l’évolution de la technologie, vous pouvez désormais demander ce crédit en ligne et obtenir le virement en 48 heures au plus. C’est donc une excellente solution de financement si vous avez besoin d’argent rapidement pour une rénovation de maison ou d’appartement.

Sachez toutefois que les organismes de microcrédit étudient la situation de l’emprunteur avant de donner une réponse définitive. Ils prennent en compte de nombreux éléments dans la décision de financement. Parmi ceux-ci figurent entre autres le taux d’endettement, l’âge du demandeur et la situation personnelle de ce dernier.

Demander des aides de l’état

Pour encourager les particuliers à réaliser des projets de rénovation dans leur maison ou appartement, l’État a mis en place de nombreux dispositifs d’accompagnement financier. Ainsi, en fonction du type de rénovation que vous effectuez, vous pourriez bénéficier d’une subvention gouvernementale pour couvrir les coûts des travaux. Nous vous présentons ici quelques-unes des aides que vous pouvez obtenir.

l’éco-prêt à taux zéro (eco-PTZ)

L’éco-prêt à taux zéro concerne les propriétaires occupants ou bailleurs et permet de prêter jusqu’à 30 000 € sans payer aucun taux d’intérêt lors du remboursement. Seuls les travaux de rénovation énergétiques (isolation de toiture, installation du système de chauffage, etc.) restent éligibles à l’Eco-PTZ. Sachez que cette aide peut être cumulée avec d’autres types de subventions ou primes de votre région.

la TVA à taux réduit

La TVA à taux réduit désigne un dispositif de réduction d’impôt pour réduire le coût global des travaux lors d’un projet de rénovation. Selon les travaux à réaliser, vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA à 5,5 % ou 10 %.

Parmi les travaux pris en compte par ce dispositif, l’on retrouve les travaux énergétiques, l’aménagement, l’entretien et autres. Cette aide s’adresse aux propriétaires, locataires, syndicats de copropriété et SCI. Notez que pour obtenir cette subvention le bâtiment concerné doit avoir uniquement un usage d’habitation depuis plus de 2 ans.

la prime coup de pouce

Elle s’adresse aux ménages aux revenus modestes qui souhaitent lancer des travaux de rénovation. Cette prime s’accorde pour financer diverses améliorations, notamment les travaux de rénovation de l’isolation ou du chauffage. Retenez que cette subvention reste cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro.

D’un autre côté, les foyers aux revenus modestes qui envisagent de rénover une maison de plus de 15 ans peuvent prétendre à certaines subventions de l’Anah (Agence nationale de l’habitation). Grâce aux aides de cette agence, les ménages en question, selon leurs travaux et leur situation, peuvent obtenir jusqu’à 25 000 €.

Autres aides pour financer un projet de rénovation

À part les subventions abordées ci-dessus, vous pouvez demander d’autres aides pour financer un projet de rénovation. Au nombre de celles-ci, vous trouverez :

  • Ma Prime Rénov’ : elle s’adresse aux propriétaires qui sont dans leur maison depuis plus de 2 ans ;
  • Le prêt amélioration Habitat : il s’adresse aux propriétaires et locataires qui occupent leur logement et il est proposé par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ;
  • Le dispositif des Certificats d’économie d’énergie (CEE) : octroyé par les fournisseurs d’énergie, ce dispositif permet aux particuliers de financer une partie ou la totalité de leur projet de rénovation.
Laurent

Je suis Laurent, et je suis un passionné d'investissement et de gestion de patrimoine. J'ai créé ce site pour partager ma passion avec vous et vous aider à prendre des décisions éclairées en matière d'investissement.

Post Comment